A Propos

PRESENTATION DE LA STRUCTURE

Fondation Rama d’aide aux femmes victimes de fistule obstétricale/prolapsus est une structure communautaire créée en 2006 et officiellement reconnue en 2010 avec pour but de venir en aide aux femmes victimes de fistules obstétricale/prolapsus.

  • Notre vision est un Burkina Faso sans fistules obstétricales.
  • Objectif principal: contribuer à éradiquer la fistule obstétricale au Burkina Faso.
  • Objectifs spécifiques:
    • contribuer à l’abolition des pratiques traditionnelles néfastes à la santé de la mère et de la jeune fille (mariage forcé/précoce, excision, domination exclusive de l’homme sur la femme, etc.) ;
    • Participer à la promotion des droits sociaux, économiques et politiques de la femme et de la jeune fille, afin de leur redonner la place qui leur revienne dans la société ;
    • contribuer à la promotion de l’accès aux soins de la santé de la reproduction (planification familiale, soins obstétricaux) pour toutes les femmes.

CIBLES ET ZONES D’INTERVENTION

La gente féminine est notre cible en général et les jeunes filles en priorités, car ce sont elles qui sont victimes de l’excision, de mariage précoce, de mariage forcé et même souvent de violes, qui entraînent des grossesses précoces, non désirées et qui aboutissent  très souvent à la fistule obstétricale. Nos sensibilisations s’étendent sur toute l’étendue du territoire à travers des jeux radiophoniques, des théâtres foras, des causeries débats etc.…

NB: Nous faisons des séances de sensibilisations dans les villages, les écoles, lycées et collèges dans la province de la Sissili grâce à un partenariat noué avec une structure qui s’intéresse principalement à cette partie du Burkina Faso.

TYPES D’INTERVENTIONS

La Fondation Rama intervient dans les domaines suivants:

  • A travers nos séances de sensibilisation sur l’excision, les mariages forcés, précoces, les grossesses précoces et indésirées dans les villages, écoles, lycées et collèges, nous identifions facilement les femmes et filles victimes de séquelles de l’excision et de fistules obstétricales.
  • L’accueil et hébergement des femmes et filles identifiées après les sensibilisations;
  • La prise en charge de leurs maladies opportunistes, qui sont entre autres (les anémies, la déshydratation, les infections, les douleurs etc).
  • La prise en charge psychologique;
  • La formation professionnelle pour initier à la femmes des activités génératrices de revenus, afin de s’auto prendre en charge;
  • La réinsertion sociale, pour permettre à la femme de rejoindre sa communauté pour une nouvelle vie dans la santé et avec de l’emploie.

RESULTATS CLES

  • Les bénéficiaires guéries constituent des relais dans leurs localités;
  • Les chefs coutumiers, religieux, les élus locaux ont pris conscience de la maladie et s’engagent à participer à la lutte contre la fistule obstétricale;
  • Les femmes atteinte par cette maladie sont mieux comprise et sont aidé par leurs conjoints;
  • Les femmes victimes de la fistule obstétricale ne sont plus stigmatisé et rejetée par la société;
  • Les bénéficiaires de la Fondation Rama après leur réinsertion sociale s’auto suffisent financièrement grâce aux AGR dont elles ont bénéficié.

IDENTIFICATIONS DES DEFIS ACTUELS

  • Toucher le plus de zones possibles à travers les séances de sensibilisations ;
  • Disposer des produits pharmaceutiques en quantité suffisante pour couvrir la demande;
  • Disposer de vivres à la hauteur de la demande pour survenir à la prise en charge alimentaire de nos pensionnaires;
  • Disposer de plus de soutiens financiers afin de mener à bien nos actions.

LECONS TIRES DES INTERVENTIONS

Nous avons constaté qu’à travers nos actions, beaucoup de nos pensionnaires ont retrouvé la joie de vivre, c’est-à dire  la santé et une activité a mener. Également nous avons compris que ses femmes avaient besoin d’être écouté, comprise et surtout d’aide pour surmonter cette maladie.

A la Fondation Rama l’espoir d’une nouvelle vie est possible