Formulaire d’inscription au Congrès 2017.

FONDATION RAMA D’AIDE AUX FEMMES VICTIMES DE  FISTULES OBSTETRICALES/PROLAPSUS

     Ouagadougou le 20/01/2017

 CONGRES PANAFRICAIN POUR UNE REPONSE APPROPRIEE A LA PROBLEMATIQUE DE LA FISTULE OBSTETRICALE EN AFRIQUE DANS LE CADRE DES OBJECTIFS DE DEVELOPPEMENT DURABLE

THEME: «  Fistule obstétricale : les communautés s’engagent pour une réduction significative de ce fléau »

I- CONTEXTE ET JUSTIFICATION

Le rapport de l’ONU à la fin des objectifs du millénaire (OMD) stipulait que « malgré un progrès social sans précédent dans le monde, de nombreuses personnes continuent de faire face à l’exclusion sociale et à un accès limité aux opportunités sociales, économiques et politiques ». Le 25 septembre 2015, les pays ont eu la possibilité d’adopter un ensemble d’objectifs de développement durable (ODD) pouréradiquer la pauvreté, protéger la planète et garantir la prospérité pour tous. Avec une incidence estimée entre 0.33 et 2 cas pour 1000 accouchements, la fistule obstétricale (FO) demeure une cause majeure d’invalidité et d’exclusion sociale dans les pays en développement.

Au Burkina Faso, le Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA) en partenariat avec le ministère de la santé, a conduit avec brio le projet « Appui au programme de lutte contre les Fistules obstétricales pour l’amélioration de la sécurité humaine et du bien-être de la population ». Ils ont été accompagnés par les Organisations de la Société Civile (OSC) dont le rôle classique était le recrutement des cas et la prise en charge psychosociale. En 2012, la Fondation Rama avec plusieurs partenaires dont la Fondation SEMAFO ont organisé un congrès de partage d’ expériences et des meilleures pratiques de sensibilisation, de contribution à l’accès des soins et de suivi des politiques de réinsertion des femmes dans les pays en développement en général, et en Afrique francophone en particulier.

Le rapport du premier congrès panafricain de Ouagadougou confirmait les défis qui attendent la communauté internationale dans l’atteinte des objectifs du millénaire (OMD). Consciente que malgré les engagements et dispositions pris pour réduire les inégalités liées au sexe, les résultats obtenus jusqu’ici sont en bien deçà des objectifs fixés, et que des efforts restent à fournir pour

Atteindre les ODD d’ici 2030. Pour sa part, la Fondation Rama entent renforcer la participation communautaire à cette lutte, à travers un congrès panafricain sur le thème «  Fistule obstétricale : les communautés s’engagent pour une réduction significative de ce fléau ». Ce congrès, prévu pour se tenir  du 28 au 29 septembre 2017 à  Ouagadougou sous l’égide de l’Organisation Ouest Africaine de la Santé (OOAS) et le patronage de Monsieur le Ministre de la Santé. Ce congrès regroupera environ 200 participants venant de l’Afrique, d’Europe et d’Amérique. Ces participants seront aussi bien des professionnels de santé que des organisations à base communautaires intervenant dans la lutte contre la fistule obstétricale

II- OBJECTIFS

1) Objectif général

Promouvoir la participation communautaire dans la lutte contre les fistules obstétricales en Afrique de l’Ouest.

2) Objectifs spécifiques

  • Partager les expériences et les meilleures pratiques en matière de participation communautaire à la lutte contre les fistules obstétricales ;
  • Sensibiliser les parties prenantes à savoir les leaders politiques et

Communautaires, ainsi que les partenaires techniques et financiers pour un

Engagement à la lutte contre les fistules obstétricales ;

  • Formuler des recommandations pour le renforcement de la participation

Communautaire à la lutte contre les fistules obstétricales ;

  • Mettre en place un cadre de collaboration sous régionale des organisations communautaires de lutte contre les fistules obstétricales à travers une « commission régionale permanente pour l’accès des Femmes victimes de fistules obstétricales/Prolapsus aux soins et à une réinsertion socio-économique dans le cadre des ODD » dénommé « Cri de Cœur de Ouagadougou 2 ».

III- RESULTATS ATTENDUS

  • Les expériences et les meilleures pratiques en matière de participation

Communautaire à la lutte contre les fistules obstétricales sont échangées ;

  • Des recommandations pour le renforcement de la participation communautaire à la lutte contre les fistules obstétricales sont formulées ;
  • Les leaders politiques et communautaires, ainsi que les partenaires

Techniques et financiers sont engagés à la lutte contre les fistules obstétricales ;

  • La « Commission régionale permanente pour l’accès des Femmes victimes de fistules obstétricales/Prolapsus aux soins et à une réinsertion socio-économique dans le cadre des ODD » dénommé « Cri de Cœur de Ouagadougou 2» est mise en place.

IV- PARTICIPANTS

  • Associations/organisations communautaires de lutte contre les fistules

Obstétricales

  • Professionnels de la santé
  • Partenaires techniques et financiers
  • Leaders politiques et communautaires
  • Femmes bénéficiaires de la lutte contre les fistules obstétricales

V- METHODOLOGIE

  • Exposés/discussions
  • Tables Rondes
  • Projection de film sur la PEC de la FO

VI- DEROULEMENT

 Le congrès se déroulera du 28 au 29 septembre 2017 dans la salle de conférence du Conseil Burkinabè des Chargeurs.

La Présidente de la Fondation RAMA

Rasmata KABRE

  Clic ici pour l’inscription